mercredi 9 août 2017

Siège de la maison du Chant de la Grue

Nous avons décider de faire le scénario La Motte Féodale, que nous avions conçu pour 3 joueurs et comme nous sommes 3 joueurs pour faire une partie, ça tombe très bien ! Nous avons dû effectuer un petit aménagement vu que nous n'avions pas de forteresse japonaise. Nous avons utilisé une maison de samouraï entouré de muret pour remplacer la motte féodale mais nous avons garder tout les règles spécifiques au scénario.

La maison du Chant de la Grue est en effervescence en ce jour d'été. Le Maître des lieux, Doji Shigeyuki, est honoré d’accueillir Asahina Beniha, Vénérable des Shugenjas du clan de la Grue et sa suite constituée principalement de son escorte. Les festivités sont à la hauteur de l’opulence du clan.
Mais celles-ci font tourner cours rapidement. Dans la campagne,  des cris d'effroi se font entendre au loin puis l'angoisse des convives augmentent lorsque des paysans se présentent aux portes du domaine, prévenant qu'une grande armée vient piller les terres.
C'était oublié que le pays est actuellement en guerre, les grands clans s'affrontent pour le pouvoir. Alors que les ordres sont donnés pour organiser la défense de la demeure de Doji Shigeyuki, les futurs adversaires arrivent à porté de vu des gardes, au abord du village. Le Daïmyo de la Grue finit par apercevoir les étendards ennemis flottant au vent et se rend compte que l'armée en question est en réalité une alliance de deux clans.
Les premiers a arrivée aux abord du village est une armée du clan du Dragon sous les ordres de Mirutomo Kazuya.
 Les alliés sont les samouraïs du clan du Lion commandé par Matsu Koyama. Son armée contient d'ailleurs des armes particulières dans les mains de leurs ashigarus.
Le pillage du village s'effectue rapidement. De la fumée sort des bâtiments de paille sous les yeux des guerriers de la Grue et attendent impatiemment l'assaut ennemi pour se venger de leur avoir gâcher un doux après-midi ensoleillé festif.
 Leur patience va être de courte durée. Les premières détonations se fond entendre, répliquant aux flèches des archers de la Grue qui grâce aux capacités magique de Beniha ont vu leur portée doubler. Des détonations et de la fumée sortant du bois ??? S'étonne le Daïmyo de la Grue. La surprise est de taille, puisque les Lion utilisent les armes à feu, des teppos pour tenter de blesser les défenseurs au travers des murs. Des armes interdites et cela se dit honorable ! La guerre corrompt bien des âmes, même les plus vertueuses ! se lamentera Asahina Beniha.
 Après ses piques verbales, l'assaut débute. Mirutomo Kazuya, Daïmyo du Dragon envoie ses combattants moines tester les défenses adverses. Bien, mais pourquoi des gars sans armes et habillés en pyjama alors ? A-t-il peur que nos lances éraflent les belles armures de ses samouraïs ? se demande Shigeyuki accompagné des rires de son hôte de marque. Mais non mon cher ami, il s'agit des meilleurs guerriers que notre honorable adversaire a à sa disposition ! lui répond Beniha. En tout cas, ce n'est pas avec cela que nos adversaires franchiront nos murs ! fait remarquer Shigeyuki.
 S'apercevant que le Daïmyo de la Grue a positionné son élite aux portes de son domaine, les deux armées alliées s'attaque chacune d'elle à un côté des murs d'enceintes de la demeure de Doji Shigeyuki.
C'est ainsi que le clan du Lion attaque le côté opposé à l'assaut des troupes du Dragon. Comme son allié, les guerriers de la faction doivent s'y reprendre à plusieurs fois, amenuisant petit à petit les effectifs des défenseurs mais subissant de leur côté beaucoup de perte.  Cependant les assauts répété finissent par venir à bout des Grues et lorsque Matsu Koyama commence à se réjouir de bientôt pouvoir traverser des maudits murs, le Daïmyo de la Grue effectue un choix tactique. Il remplace ses troupes épuisés par ses Grues de fer rester jusqu'à présent dans les combles de sa demeure à tirer sur les assiégeant. Bien que ceux-ci soient moins bien protéger que leurs homologues, leur arrivée sur le côté assaillit par les Lions pour combler le vide, porte un coup au moral des troupes adverses. Le Daïmyo du Lion lâchera un juron que nous ne commenterons pas ici.
Alors que les troupes assaillantes se démènent à prendre la demeure du Daïmyo local, il semblerait que quelques tir au flanc de samouraïs du Dragon aient la belle vie. S'étant installé à la sortie du village, affalés sur des meutes de foin, ils admirent le spectacle tout en profitant des aliments récupérer du pillage effectué à peine une heure plutôt. Comme quoi, cet assaut n'est pas forcément bien coordonné ce qui aura des conséquences importantes à l'issue de la bataille.
Mais revenons à notre assaut ! Une nouvelle fois l'élite de l'armée du Dragon monte sur les murs face aux yari des défenseurs. Mais cette fois-ci Mirutomo Kazuya est de la partie. Après avoir réussit à éliminer les samouraïs de la Grue, ils tombent sur Doji Shigeyuki, qui doit défendre lui-même son domaine. Utilisant aussi gracieusement son yari que sa diction, il repousse sans effort son adversaire et ses gardes du corps. Les Dragons vont devoir une nouvelle fois remonter à l'assaut des murs.
Ayant jusqu'à présent réussit à maintenir à l'écart ses Quêteurs de Mort, des samouraïs déshonorés qui veulent laver leur honneur dans le sang de leurs ennemis et leur propre mort, Matsu Koyama a malheureusement fort à faire sur les remparts et voit alors sa réserve lancé un assaut frénétique sur les portes de la demeure. Les Quêteurs de Mort rugissent lorsqu'ils atteignent les murs et se lancent à l'assaut des défenseurs; qui ne sont d'autres que les Hatamotos de Shigeyuki. Ceux-ci restent stoïques face à la furie des lionceaux et procèdent méthodiquement à l'élimination de leurs adversaires. Koyama voit sa puissance d'attaque se faire haché menu par l'adversaire, comprenant que l'assaut tourne au vinaigre de riz.
 Il lance alors ses dernières forces à l'assaut après un ultime coup de pétoires des ashigarus qui fond plus peur aux pigeons que de dégâts aux défenseurs. Les Grues de Fer fond montre de leur réputation et les samouraïs du Lion sont obligés de reculer de nouveau après leur dernière chance de prendre les défenses.
Côté Dragon, la situation n'est guère meilleure pour les assaillants. Ayant mis toutes les chances de son côté, Mirutomo Kazuya est près à affronter Doji Shigeyuki sur les remparts. Il monte une nouvelle fois à l'assaut. Le combat qui s'en suit est âpre mais Shigeyuki s'en sort de justesse et repousse une nouvelle fois son adversaire. Kazuya, dépité, n'a plus que les mots pour provoquer son adversaire. Honorable Grue, laisserez-vous ce duel sans une conclusion plus satisfaisante ? demande-t-il au Daïmyo adverse.  De là vous je suis, elle me satisfait grandement ! sécha Shigeyuki. Alors vous ne ferez pas honneur à votre clan et bafoueriez sa réputation comme quoi elle forme les meilleurs duellistes du pays ? rétorqua le Dragon. Vous osez me provoquer, prétentieux Dragon ? Attendez un peu que je vous remette à votre place ! Vous allez comprendre votre erreur! On ne défit pas un samouraï du clan de la Grue sans en payer le prix du sang ! Sur ses mots, Doji Shigeyuki ordonnent à ses Hatamotos de quitter leurs positions et de lancer l'assaut sur les troupes de ses infâmes Dragons. Ceux-ci exécutent et rentrent dans le lard de la première unité qui passe à portée de leurs katana. Les ashigarus adverses sont alors soit mis à terre soit prennent la fuite.
 Pendant ce temps, Doji Shigeyuki a quitté son parapet et est descendu dans le cimetière de ses ancêtres combattre Mirutomo Kazuya dans un nouveau duel. C'est une seconde erreur que de vouloir m'affronter dans le domaine de mes ancêtres Mirutomo-dono ! N'espérez pas avoir de repos éternel auprès de ma famille ! lance Shigeyuki. Je ne fais qu'anticiper votre avenir Doji-dono, au moins vous mourez dans votre futur lieu d'habitation ! rétorque Kazuya.
Ce fur les derniers mots du Daïmyo du Dragon. Dans un cri puissant, les deux combattants s'élancèrent et Kazuya finit embroché sur le yari de son adversaire. La mort de Mirutomo Kazuya sonna le glas de l'assaut sur la demeure de Doji Shigeyuki. Les guerriers du clan du Dragon se dispersèrent rapidement, poursuivit par les hatamotos de la Grue, tandis que devant l'épuisement de ses propres troupes et de lui-même Matsu Koyama ordonna la retraite de son armée.

Deux jours plus tard, Asahina Beniha remercia vivement son hôte pour sa protection mais aussi pour le raffinement de son accueil et lui promis une aide matériel et pécuniaire de la part de sa famille pour les dégâts causés par ses rustres guerriers.

Bilan de la bataille, les forces attaquantes n'ont pas réussit à pénétrer dans l'enceinte de la forteresse donnant automatiquement la victoire au défenseur. Au résultat nous nous rendons compte qu'il est difficile de passer finalement la défense. Il faut peut-être augmenter les points de victoire pour la première unité à pénétrer dans l'enceinte pour donner la possibilité d'au moins égaler les PV de l'attaquant avec le défenseur pour récompenser ce fait de bataille, en considérant qu'une armée pillera au moins 2 des 3 maisons.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire