mercredi 17 août 2016

Parce que à 4 c'est mieux !

Bonjour !
Nous avons profité d'un samedi estivale pour se retrouver entre nous, à 4 joueurs pour tester un scénario multi-joueurs nécessitant au minimum 4 joueurs, comme quoi le hasard fait bien les choses :))
Nous l'avons testé avec des armées Japon Médiéval sur Saga Samouraï, cependant il est aussi jouable sur Saga. Les objectifs sont différents pour les joueurs mais il est plus simple d'expliquer avec des photos, donc IMAGES !

L'une des bandes va devoir escorté un chariot contenant l'or de son Seigneur et plus exactement l'argent récolté de l'imposition écrasante qui ruine les petites gens ! Étonnamment, le Daïmyo du clan du Scorpion a fait appel à des ninjas pour escorter son butin ! Très étrange effectivement, ceux-ci auraient été mieux employer à voler celui-ci, non ? A moins qu'il ne s'agisse d'une tactique particulière... Les décisions de ce clan restent définitivement surprenantes. 
3 autres clans vont tenter de mettre la main sur les taxes récoltés mais aussi prendre tout ce qui traine dans le village. Nous avons ici les clans de la Grue, du Phoenix et de la Mante qui se lèchent déjà les badines à l'idée de pouvoir faire un bon festin avec l'or qu'ils vont subtiliser... A moins qu'ils ne se mettent des bâtons dans les jambes ! Car c'est chacun pour soi dans ce scénario même s'il est possible de faire des alliances temporaires.
Et c'est parti pour le grand pillage ! Alors que les ninjas entre tout juste dans le dernier village avant d'atteindre le château de leur Daïmyo, les Grues attaquent une première maison, emportant caisses, femmes, animaux comme butin. Quand il s'agit de s'enrichir, même les plus nobles guerriers font fît du code d'honneur, à ce qu'on peut voir ! C'est pas du propre tout ça !
Voyant leurs adversaires débuter le pillage, les samouraïs du Phoenix font de même de l'autre côté de la rue. En un rien de temps, l'éclair immaculé des guerriers du Soleil Levant est tâché de boue ! Ce n'est pas beau de copier, Phoenix-san, surtout quand tes petits camarades s'adonnent à la pire bassesse !
Étonnamment, c'est le clan de la Mante qui se tient le mieux à table ! Réputé pour sa piraterie, ils semblent que les marins picoleurs aient plus d'honneur qu'un samouraï sobre ! Certains mériteraient quelques leçons. Les Jacks Sparrow de l'Est lointain ont pris position au centre de la ville, bloquant l'accès à l'entrée du château afin que le charriot n'atteigne pas ça destination. Grue-san, Phoenix-san, prenez-en de la graine !
Ah! Ah! Mais c'est sans compter sur les ressources des Scorpions, notamment pécuniaires. Ayant soudoyez avec quelques piécettes d'or le Daïmyo Grue, les ninjas du Scorpion font contourner le village au chariot en profitant de la protection des Grues. En contrepartie, les ninjas ne s'opposent pas au pillage de leur village.
Ceci ne plait pas beaucoup au Daïmyo de la Mante, qui s'empresse d'expliquer son point de vue avec ses guerriers. Une grande discussion débute avec les Grues et malheureusement ceux-ci semblent avoir des arguments plus tranchant, laissant sur place le commandant des Mantes à sa méditation spirituelle... six pieds sous terre.
Les Phoenix tentent eux aussi d'approcher le convoi, mais se font refouler de facto par les forces de l'ordre déguisées en ninja... à moins que ce soit l'inverse... Bref, pas touche Phoenix-san ou alors juste avec les yeux !
N'ayant pu finalement approcher de leur principal objectif, les Phoenix et les Mantes commencent à évacuer la zone en emportant tout ce qu'ils ont pu prendre sous les bras !
De même de l'autre côté de la table, alors que le convoi progresse bien entre les troupes de la Grue, ceux-ci commencent à quitter la scène avec un butin de plus en plus conséquent. Mais que fait la milice locale !
Vous a-t-on déjà parlé de la sournoiserie du clan du Scorpion ? En voici un exemple ! Alors que le Daïmyo du Scorpion graisse généreusement les pattes de la Grue pour avoir libre passage, finalement, les ninjas entreprennent une tactique d'encerclement sous l'oeil hagard des Grues. Mais qu'est-ce que vous faites-là Scorpion-sama ? Aurait demandé le Daïmyo de la Grue. Son homologue lui aurait répondu simplement : Ce que nous faisons toujours Grue-sama ! Un rapprochement amical entre nos deux clans.
Un rapprochement, cela a bien eu lieu. Amical !? Hum... cela dépend du point de vue dirions-nous ! Les derniers samouraïs de la Grue et leur Daïmyo sont pris à la gorge par les ninjas, tandis que le Shugenja se met à l'abri derrière une barrière (comme quoi c'est utile comme décor sur une table de jeu, ça sauve des figurines !) Il faudra tout de même que les Scorpion s'y reprennent à 3 fois pour mettre à bas le Daïmyo de la Grue. Les ashigarus médusés par ce qui vient de se passer n'ont pas bouger le petit doigt.
Certains diront que c'est bien fait pour eux, dixit Phoenix et Mante. Mais quelle idée de s'allier avec le plus fourbe des clans de tout l'est asiatique !  Finalement qui est le plus fourbe des deux, le fourbe ou celui qui le suit, car lors des ultimes minutes du dernier tour de jeu, le Shugenja de la Grue sort de sa cachette, cours en soulevant sa jupette et vient toucher le chariot de la paume de sa main tel un chat attrapant sa proie. Il subtilise ainsi la victoire des Scorpions au profit de son clan, dans un élan de fourberie absolue ! 
Je peux vous assurer que le Daïmyo du Scorpion en a mangé son Kabuto !
Et je finirai par cette fameuse expression issu des paroles du Vénérable des 5 Pics comprenant trop tard que la cascade n'était pas sa douche personnelle : Tel celui qui est pris qui croyait prendre !